NOUVELLES
27/04/2017 12:12 EDT | Actualisé 27/04/2017 13:00 EDT

Pékin doit augmenter la pression économique sur Pyongyang (département d'Etat)

Le département d'Etat américain a appelé jeudi la Chine à augmenter la pression économique sur son allié nord-coréen pour bloquer ses programmes balistique et nucléaire, à la veille d'une réunion cruciale au Conseil de sécurité de l'ONU.

Pékin "doit faire pression économiquement sur la Corée du Nord", a déclaré le porte-parole de la diplomatie américaine, Mark Toner.

"Notre message adressé à la Chine est que le temps de la patience stratégique, d'attendre la Corée du Nord, de tenter doucement de la pousser à reprendre le dialogue, est terminé", a-t-il martelé.

Après des semaines de menaces réciproques, les Etats-Unis ont semblé mercredi adoucir le ton, en promettant de renforcer les sanctions économiques contre la Corée du Nord et ses programmes nucléaire et balistique afin de ramener Pyongyang sur "le chemin du dialogue" et non "la mettre à genoux".

Vendredi, le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson devrait plaider pour une action déterminée des grandes puissances mondiales face aux programmes balistique et nucléaire nord-coréen, lorsqu'il présidera à New York une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée au régime communiste.

Selon Mark Toner, c'est à la Chine de mener ces efforts.

"Ce qui selon moi est significatif, entre la précédente administration (américaine, ndlr) et celle-ci, c'est que la Corée du Nord a augmenté la mise, a accéléré son rythme d'essais balistiques, d'essais nucléaires, avec la claire intention de chercher à obtenir une plus grande portée soit pour ses missiles nucléaires soit pour ses armes nucléaires", a-t-il ajouté.

Le porte-parole américain a dénoncé les "efforts (de Pyongyang) pour développer une technologie de missiles balistiques qui puisse atteindre le territoire des Etats-Unis. Cela change la donne".

pmh/elc/nr