NOUVELLES
27/04/2017 05:03 EDT | Actualisé 27/04/2017 05:20 EDT

Norvège: le fonds souverain devrait se désengager du fossile (Storebrand)

L'assureur norvégien Storebrand a annoncé jeudi le lancement de fonds de pension sans énergies fossiles et appelé le gigantesque fonds souverain de ce pays producteur de pétrole à réduire également son exposition aux énergies polluantes.

Plus gros gestionnaire commercial d'actifs du pays scandinave, Storebrand va proposer un fonds axé sur les valeurs norvégiennes et un autre sur les valeurs mondiales, tous deux ayant en commun d'être investis dans les énergies renouvelables et de rester à l'écart des énergies fossiles responsables du réchauffement climatique.

Le premier sera au départ abondé de 750 millions de couronnes (80 millions d'euros) et le second de 2 milliards, a précisé à l'AFP un haut conseiller de Storebrand, Harald Martens Holm.

Storebrand a parallèlement interpellé les gestionnaires du fonds souverain norvégien. Pesant près de 8.000 milliards de couronnes (857 milliards d'euros), celui-ci est le plus gros fonds souverain au monde, possédant notamment des parts dans quelque 9.000 entreprises à travers la planète.

"Nous exhortons le gouvernement norvégien à être lui aussi à l'avant-garde en ouvrant la voie à davantage d'investissements durables", a déclaré le directeur général de l'assureur, Odd Arild Grefstad, dans un communiqué. "Cela signifie moins d'investissements dans le secteur des énergies fossiles et davantage dans les renouvelables".

Lui-même alimenté par les revenus pétroliers publics, le fonds souverain norvégien s'est largement désengagé du charbon, énergie fossile la plus polluante, mais reste très exposé aux valeurs pétrolières. Fin 2016, deux de ses dix plus grosses participations financières étaient dans des compagnies pétrolières, à savoir l'anglo-néerlandaise Shell et l'américaine Exxon.

Storebrand prône donc un désengagement de ce secteur et/ou un investissement massif dans les énergies renouvelables.

Les gestionnaires du fonds souverain plaident pour pouvoir investir dans les infrastructures non cotées en Bourse, un secteur qui engloberait potentiellement de nombreux projets d'énergie renouvelable, mais se heurtent au refus du gouvernement. Le fonds est aujourd'hui placé en actions et obligations, ainsi que dans l'immobilier, hors de Norvège.

Quant à Storebrand, il gère déjà des fonds sans fossiles en Suède voisine. Avec les nouveaux fonds norvégiens, ses actifs dans ce segment devraient atteindre entre 8 et 9 milliards de couronnes sur un portefeuille total de près de 600 milliards, selon Harald Martens Holm.

phy/hh/gab/lch

STOREBRAND

ROYAL DUTCH SHELL PLC

EXXONMOBIL