NOUVELLES
27/04/2017 09:32 EDT | Actualisé 27/04/2017 17:04 EDT

L'UE somme la Pologne de cesser de couper des arbres dans une forêt vierge

VARSOVIE, Pologne — L'Union européenne a sommé la Pologne jeudi de cesser de couper des arbres dans une des dernières forêts vierges d'Europe.

Elle a prévenu qu'elle pourrait traîner Varsovie devant la Cour européenne de justice si les coupes ne cessent pas.

Elle a donné à la Pologne un mois pour répondre, plutôt que deux, comme cela est coutume, en raison du risque de «dommages irréparables graves».

La forêt de Bialowieza est une relique d'une forêt ancienne qui s'étirait jadis sur les terres basses d'Europe et est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco. Elle abrite des centaines de bisons sauvages, plus de 60 autres espèces de mammifères et des centaines d'espèces végétales. Elle s'étend jusqu'au Bélarus.

Le gouvernement polonais a décidé l'an dernier de tripler la coupe d'arbres dans la forêt, alors que les coupes précédentes étaient jugées renouvelables. Des milliers d'arbres, dont certains vieux de plus de 100 ans, ont maintenant été abattus.

Les écologistes applaudissent l'intervention de l'UE, mais le ministère polonais de l'Environnement assure qu'il se conforme aux lois européennes et polonaises. Un porte-parole a souligné que des arbres ont été plantés là où les autres ont été coupés, et il présente le tout comme un projet de «renouveau» de la forêt.

Le gouvernement polonais pourrait écoper de lourdes amendes si le dossier atterrit entre les mains de la Cour européenne de Justice.