NOUVELLES
27/04/2017 01:27 EDT | Actualisé 27/04/2017 02:00 EDT

L'explosion près de Damas due à des tirs de missiles israéliens (agence)

L'énorme explosion qui s'est produite jeudi près de l'aéroport de Damas est due à des tirs de missiles par Israël sur une "position militaire", a indiqué l'agence officielle Sana.

"Une position militaire au sud-ouest de l'aéroport international de Damas a été la cible à l'aube d'une agression israélienne avec plusieurs missiles tirés à partir des territoires occupés (Israël dans la terminologie du régime syrien, ndlr), provoquant des explosions", a précisé Sana citant une source militaire.

Les tirs ont provoqué "des dégâts matériels", a-t-elle encore souligné sans préciser s'il s'agissait d'une position de l'armée syrienne.

Auparavant, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait rapporté qu'un dépôt de munitions, vraisemblablement appartenant au Hezbollah libanais, qui combat au côté du régime syrien, avait explosé près de l'aéroport international, situé à 25 km de Damas, sans fournir d'autres détails.

La télévision Al-Manar du Hezbollah, bête noire d'Israël, a indiqué de son côté que l'explosion s'était "produite dans des dépôts de fuel et un entrepôt" et qu'elle était due "vraisemblablement à une frappe aérienne israélienne".

En Israël, le ministre du Renseignement Israël Katz a déclaré que la frappe présumée était "cohérente" avec la politique israélienne, sans confirmer une responsabilité de son pays.

Depuis le début en 2011 du conflit syrien, Israël a effectué plusieurs frappes en Syrie notamment contre des convois d'armes destinées au Hezbollah.

bur/ram/tp