NOUVELLES
27/04/2017 04:13 EDT | Actualisé 27/04/2017 04:40 EDT

Eurofighter: Airbus accuse la justice autrichienne de "rhétorique électorale"

L'enquête en Autriche sur des faits de corruption et de fraude présumés lors de la vente d'avions de combat Eurofighter, visant plusieurs personnes dont Tom Enders, n'est "rien d'autre que de la rhétorique électorale de bas étage", a dénoncé jeudi le patron d'Airbus.

"Ce qui se passe en Autriche est un abus du système judiciaire à motivation politique" dans la perspective des élections législatives qui doivent se tenir au plus tard en 2018, a affirmé M. Enders, dans une déclaration écrite.

Le groupe a annoncé mercredi que son patron figurait parmi les personnes visées par une enquête en Autriche sur un contrat controversé de vente de 18 avions de combat Eurofighter pour 2 milliards d'euros en 2003.

A l'époque, M. Enders dirigeait la branche défense du groupe EADS, devenu Airbus Group depuis janvier 2014.

L'Autriche avait annoncé en février avoir porté plainte contre Airbus, auquel il réclame jusqu'à 1,1 milliard d'euros pour des faits de corruption et de fraude présumés liés à ce contrat.

Les accusations de l'Autriche sont "infondées", a répété M. Enders dans sa déclaration, ajoutant que "les autorités judiciaires arriveront également à cette conclusion - mais certainement seulement après les élections".

"D'ici là cette posture va durer, parce que ce dont il s'agit c'est de distraire le public jusqu'au jour de l'élection", a-t-il poursuivi dénonçant une affaire qui "n'est rien d'autre que de la rhétorique électorale de bas étage".

"Nous ne laisserons pas le gouvernement autrichien se servir de nous comme d'un punching ball qu'il pourra frapper pour gagner facilement des points politiques", a-t-il poursuivi.

Lancé en 2003, l'Eurofighter Typhoon est construit par un consortium européen formé du groupe franco-germano-espagnol de défense EADS, du britannique BAe Systems et de l'italien Alenia (groupe Finmeccanica).

Avec 559 avions vendus fin 2015, l'Eurofighter Typhoon, un avion de combat polyvalent concurrent notamment du Rafale du français Dassault, du F-16 A/B de l'américain Lockheed Martin ou du JAS-39 Gripen du suédois Saab, se présente comme le plus important programme d'équipement militaire en Europe. Il génère quelque 100.000 emplois, répartis dans 400 entreprises, selon Airbus.

sw/fka/thm/at

AIRBUS GROUP