NOUVELLES
27/04/2017 05:55 EDT | Actualisé 27/04/2017 06:20 EDT

Draghi (BCE): la reprise en zone euro "de plus en plus solide"

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) a estimé jeudi que la reprise économique en zone euro était "de plus en plus solide", tout en signalant que l'inflation devait encore se montrer résistante sur la durée.

Les chiffres récents "confirment que la reprise cyclique de l'économie de la zone euro est de plus en plus solide et que les risques ont continué à diminuer", a déclaré Mario Draghi lors d'une conférence de presse à Francfort.

"La hausse de l'emploi, qui bénéficie également des réformes du marché du travail dans le passé, soutient les revenus réels disponibles et la consommation privée", a poursuivi M. Draghi en citant l'un des facteurs de l'embellie économique constatée dans le bloc monétaire.

Le banquier central a néanmoins relevé des "fragilités", notamment dans le secteur bancaire avec la présence de créances douteuses qui plombent la croissance du crédit dans certains pays.

Concernant les risques pesant sur la croissance en zone euro, la BCE considère qu'ils sont en train de se réduire mais sont toujours présents et liés principalement à des facteurs mondiaux.

"L'incertitude politique va vraisemblablement persister en 2017. Mais nous restons confiants dans la poursuite de la reprise économique, stimulée par notre politique monétaire", avait déclaré mi-avril Mario Draghi.

Début mars, la BCE a relevé sa prévision de croissance pour la zone euro. Elle attend +1,8% en 2017 et +1,7% en 2018.

Comme attendu, la BCE a maintenu jeudi le cap de sa politique monétaire très interventionniste, jugeant que l'inflation devait encore renouer de manière durable avec le niveau souhaité d'un peu moins de 2%.

esp/maj/lch