NOUVELLES
27/04/2017 09:48 EDT | Actualisé 27/04/2017 17:05 EDT

Des élus de la Gaspésie déchirés sur la question du chemin de fer

Les deux députés gaspésiens, Sylvain Roy et Gaétan Lelièvre, se disent scandalisés à la lecture d'un document envoyé par la Table des préfets de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. La lettre demande aux députés de ne faire aucune intervention publique dans le dossier du train pendant les deux prochaines semaines.

Dans la lettre de la Table, il est écrit que les membres « utilisent leurs contacts » pour faite avancer le dossier du chemin de fer. Ils espèrent qu’une annonce positive soit faite lors d’une visite importante le 6 mai.

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, juge inacceptable cette demande et dit se sentir muselé. « C’est du jamais vu, c’est décevant. C’est vraiment une atteinte à la démocratie », fulmine le député.

La prochaine fois, ça va être quoi? On va nous demander de ne plus parler du dossier de la santé, de ne plus parler du transport aérien? C’est complètement inadmissible!

Gaétan Lelièvre, député de Gaspé

Le député de Bonaventure attribue cette demande à une manœuvre politique. Dans un communiqué, Sylvain Roy ajoute que le président de la Table des préfets, Guy Gallant, a annoncé son intention de se présenter pour le Parti libéral du Québec aux élections de 2018. « En prenant position ainsi, le président de la Table des préfets de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine priorise sa formation politique au détriment des Intérêts supérieurs de la Gaspésie », affirme le député péquiste.

Guy Gallant, qui est également préfet de la MRC d'Avignon, n'a pas répondu aux appels de Radio-Canada jusqu'ici pour réagir à cette affirmation.

Manifestation samedi

Par ailleurs, les militants du Parti québécois de Bonaventure invitent la population à manifester pour le retour du train en Gaspésie.

L'événement aura lieu à la gare de Carleton-sur-Mer samedi à 16 h.

Les organisateurs proposent, durant la manifestation pacifique, d'arracher les mauvaises herbes et de ramasser les déchets en signe d'attachement pour le rail.