NOUVELLES
27/04/2017 02:55 EDT | Actualisé 27/04/2017 03:20 EDT

Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs

Des appels ont été lancés sur Twitter à des manifestations de chômeurs dimanche en Arabie saoudite, après un mouvement similaire qui avait poussé le gouvernement à rétablir des avantages pour les fonctionnaires.

Ces avantages avaient au départ été supprimés dans le cadre des mesures d'austérité décidées depuis la chute (à partir de 2014) des prix du pétrole, dont l'Arabie saoudite tire l'essentiel de ses revenus.

Les précédentes appels similaires à manifester, le 21 avril, avaient provoqué un fort déploiement de la police à Ryad.

Les manifestations de rue sont interdites dans ce pays ultraconservateur du Golfe, où une grande partie de la population passe le plus clair de son temps sur les réseaux sociaux.

Jeudi, de nombreux Saoudiens appelaient à manifester sur Twitter avec le hashtag "Manifestation de chômeurs le 30 avril", invitant les personnes sans travail à se rassembler devant les bureaux d'emploi.

"Parce que le mouvement du 21 avril a entraîné le rétablissement des avantages (des fonctionnaires), n'hésitez pas, frères citoyens, à sortir (dans la rue) le 30 avril", écrit un utilisateur de Twitter.

"Frère nous ne faisons que demander un emploi", souligne un autre tandis qu'un troisième écrit: "Nous ne sommes ni Daesh, ni l'Iran, nous ne faisons que demander un emploi".

Il faisait référence au groupe Etat islamique et au rival régional de l'Arabie saoudite.

Un autre utilisateur de Twitter accuse le gouvernement de dépenser de l'argent dans des projets à l'étranger aux dépens des Saoudiens à l'intérieur du pays.

Aucune tentative de manifestation n'avait été signalée le 21 avril et le lendemain, le roi Salmane avait annoncé la suppression de plusieurs mesures d'austérité prises en septembre, dont le gel des salaires et la réduction des avantages pour les fonctionnaires.

it/mh/feb