NOUVELLES
24/04/2017 22:56 EDT | Actualisé 24/04/2017 23:20 EDT

Vaste opération antijihadiste près de Barcelone, 12 perquisitions

La police a annoncé mardi qu'elle menait une opération "antiterroriste jihadiste" d'envergure impliquant des arrestations et de nombreuses perquisitions dans les alentours de Barcelone, dans le nord-est de l'Espagne.

Outre la police catalane, la police nationale espagnole et la police fédérale belge participent à l'opération.

Les enquêteurs, avec la collaboration de la justice belge, ont mis à jour des "indices" qui pourraient établir l'appartenance de "personnes arrêtées à des organisations terroristes jihadistes", a annoncé la police catalane dans un communiqué.

Une douzaine de perquisitions étaient en cours en début de matinée dans les communes de Barcelone, L'Hospitalet de Llobregat, Santa Coloma de Gramenet, Ripollet, Cornellà de Llobregat et Masquefa, toutes situées dans la province de Barcelone, a précisé la police régionale.

L'opération, toujours en cours, découle de l'identification d'un "groupe organisé lié au terrorisme de type jihadiste", selon le communiqué des Mossos d'Esquadra.

La police catalane n'était pour l'heure pas en mesure de préciser combien de personnes avaient été arrêtées.

"L'ampleur de l'opération a mené les services antiterroristes à informer le Centre national d'intelligence de l'évolution de l'affaire", précise le corps de police.

L'enquête est menée sous la direction d'un juge d'instruction de l'Audience nationale, haute juridiction basée à Madrid et chargée des affaires complexes, notamment de terrorisme.

av/mck/at