NOUVELLES
25/04/2017 13:15 EDT | Actualisé 25/04/2017 13:21 EDT

Traite de personnes: 10 victimes présumées secourues en Ontario

Une enquête sur la traite de personnes en Ontario a conduit la police à 10 présumées victimes, dont sept personnes mineures, et les autorités craignent qu'il ne s'agisse que de la pointe de l'iceberg.

La Police provinciale de l'Ontario a porté 26 accusations, dont quatre de traite de personnes et huit d'agressions sexuelles, contre Isaac «Ike» Crooks, un homme de 58 ans d'Oro-Medonte, près de Barrie, à une centaine de kilomètres au nord de Toronto. Isaac Crooks est détenu en attendant la suite des procédures.

L'enquêtrice Tina Chalk a indiqué que les victimes, qui peuvent être «recrutées» un peu partout dans la province, sont ensuite transportées là où la demande l'exige. La Police provinciale a porté 35 accusations liées à la traite de personnes depuis le début de 2016, a indiqué Mme Chalk.

Les victimes présumées — surtout des jeunes femmes mineures — sont souvent originaires de petites villes de province et sont ensuite acheminées vers les grands centres, où elles sont forcées de se prostituer. Les présumés trafiquants gardent ensuite les fruits de ce travail.

La Police provinciale de l'Ontario songe maintenant à former ses patrouilleurs à détecter les éventuelles victimes lors de contrôles de routine sur la voie publique — par où transite le trafic humain.