NOUVELLES
25/04/2017 05:34 EDT | Actualisé 25/04/2017 06:00 EDT

Les Kurdes de Syrie appellent la coalition à faire cesser les raids turcs

Les forces kurdes syriennes ont appelé mardi la coalition internationale menée par les États-Unis à faire cesser les raids de la Turquie, après des frappes contre leurs positions en Syrie qui ont fait 18 morts.

"Il est impensable que nous combattions sur un front aussi important que Raqa et qu'au même moment les avions turcs nous attaquent dans le dos", a dit à l'AFP un commandant de la milice kurde des YPG visée par les raids. Celle-ci mène avec l'appui des Etats-Unis une offensive pour chasser le groupe Etat islamique (EI) de son fief de Raqa (nord).

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), 18 personnes ont péri dans les frappes turques près de la ville syrienne d'Al-Malikiyah, proche de la frontière turque. "Quinze combattants des YPG et trois membres d'un centre de médias ont été tués".

"Nous demandons à la coalition d'intervenir pour faire cesser les violations turques et l'appui indirect de ce pays à Daech", acronyme en arabe de l'EI, a-t-il ajouté, joint par téléphone. Les forces kurdes accusent la Turquie de soutenir l'EI.

Pour sa part, Redur Khalil, le porte-parole des YPG, qui effectuait une visite avec un officier américain sur le lieu de l'attaque, a affirmé à l'AFP que "les YPG ne resteront pas silencieux face à cette attaque et se réservent le droit de se défendre et de venger (leurs) martyrs".

La coalition "a une énorme responsabilité et doit assumer ses devoirs de protéger cette zone, car nous sommes partenaires dans la lutte contre l'EI", a-t-il ajouté.

rk/mjg/sk/tp