NOUVELLES
25/04/2017 05:48 EDT | Actualisé 25/04/2017 06:06 EDT

La France se souvient du policier tué sur les Champs-Élysées

PARIS — Des dirigeants français et les deux candidats à la présidence du pays ont assisté mardi à une cérémonie en l'honneur du policier qui a été abattu sur les Champs-Élysées la semaine dernière.

La candidate de l'extrême-droite Marine Le Pen et le centriste Emmanuel Macron, qui s'affronteront lors du deuxième tour le 7 mai, étaient présents au quartier général de la police de Paris, tout comme la mairesse de la ville, Anne Hidalgo, et l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Le président François Hollande a rendu hommage au policier de 37 ans, Xavier Jugele, qui a été abattu la semaine dernière par un assaillant muni d'un fusil d'assaut. Deux autres policiers ont été blessés.

L'assaillant a ensuite été tué par les policiers et Daech (le groupe armé État islamique) a revendiqué l'attentat.

S'adressant aux deux candidats présidentiels, M. Hollande a demandé au prochain gouvernement français de débloquer les budgets requis pour recruter le personnel nécessaire à la protection de la population et lui fournir les moyens d'intervenir encore plus efficacement.

M. Jugele était policier à Paris depuis 2011. Il a été promu au rang de capitaine et décoré de l'ordre du Chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume.