NOUVELLES
25/04/2017 04:14 EDT | Actualisé 25/04/2017 04:41 EDT

La Corée du Nord aurait orchestré de vastes manoeuvres militaires

PYONGYANG, Corée, République populaire démocratique de — La Corée du Nord a orchestré de vastes manoeuvres militaires autour de la ville côtière de Wonsan pour souligner l'anniversaire de la fondation de son armée, selon les forces sud-coréennes.

Ces manoeuvres ont eu lieu au moment où un sous-marin américain armé de missiles téléguidés arrivait en Corée du Sud et que des émissaires américains, japonais et sud-coréens se rencontraient à Tokyo pour discuter des programmes d'armes nucléaires et de missiles du Nord.

À Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, des foules ont déposé mardi des gerbes de fleurs au pied des statues géantes érigées à la mémoire du fondateur du pays, Kim Il-sung, et de son fils Kim Jong-il. Le ministre de la Défense du pays avait prévenu, la veille, que le Nord est prêt à prendre toutes les mesures nécessaires, y compris à lancer des attaques anticipées, pour se défendre face aux «impérialistes américains».

Le général Pak Yong-sik a déclaré devant une assemblée de milliers de dirigeants civils et militaires que la situation est si tendue sur la péninsule coréenne qu'une «guerre nucléaire» est possible.

L'agence de presse sud-coréenne Yonhap rapporte qu'entre 300 et 400 pièces d'artillerie ont été utilisées pendant les manoeuvres, mais le ministère de la Défense n'a pas été en mesure de confirmer l'information.

La visite du sous-marin nucléaire américain USS Michigan au port de Busan a été présentée comme une visite de routine pour permettre à l'équipage de se reposer et d'embarquer des vivres.