NOUVELLES
25/04/2017 04:22 EDT | Actualisé 25/04/2017 04:40 EDT

Japon: Abe jeudi en Russie pour rencontrer Poutine

Le président russe Vladimir Poutine va recevoir jeudi le Premier ministre japonais Shinzo Abe, a annoncé mardi le Kremlin, alors que la Russie et le Japon cherchent à régler leur différend territorial sur les îles Kouriles.

Après Moscou, le dirigeant japonais doit se rendre au Royaume-Uni, selon le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga.

MM. Poutine et Abe vont discuter "de la mise en oeuvre des accords conclus lors de la visite" du président russe au Japon en décembre, a indiqué le Kremlin.

Ils devraient également s'entretenir des problèmes internationaux et régionaux, notamment de la montée des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

En visite à Tokyo le 20 mars, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait critiqué le déploiement de systèmes américains de défense antimissiles balistiques Thaad en Asie-Pacifique en réponse à la menace nord-coréenne, y voyant un "grave risque" pour la région.

Vladimir Poutine s'était rendu au Japon mi-décembre, voyage au cours duquel le différend territorial qui empoisonne les relations russo-japonaises depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale avait été largement évoqué.

Les îles Kouriles du Sud (appelées "Territoires du Nord" par le Japon) sont au coeur de cette brouille qui empêche la signature d'un traité de paix depuis 70 ans.

Les deux pays s'étaient entendus, pendant la visite de M. Poutine dans l'archipel, sur la mise en place d'une réflexion pour un développement économique conjoint de ces îles volcaniques.

Le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga a ainsi indiqué jeudi que Shinzo Abe et Vladimir Poutine s'entretiendront "probablement sur le thème des activités économiques dans les Territoires du Nord qui ont été discutées" au Japon en décembre dernier.

A Londres, M. Abe rencontrera vendredi la Première ministre Theresa May à Chequers, la résidence de campagne des chefs de gouvernement britanniques dans le Buckinghamshire (centre de l'Angleterre), a indiqué mardi un porte-parole de Downing Street.

"Les discussions concerneront un certain nombre de sujets bilatéraux et mondiaux", a-t-il ajouté, soulignant que le Japon était "un allié proche" et un "partenaire commercial clé" de Londres.

kat/pop/oaa/at