NOUVELLES
25/04/2017 10:27 EDT | Actualisé 25/04/2017 11:00 EDT

Des F-35 américains en Estonie pour des exercices communs

Deux chasseurs furtifs américains ultramodernes F-35 ont atterri mardi en Estonie pour des exercices communs, une première dans cette région inquiète de l'attitude de plus en plus agressive de la Russie voisine.

"Nous partageons les mêmes valeurs et nous sommes prêts de protéger le territoire des pays membres de l'Otan contre toute sorte d'agression", a déclaré le ministre estonien de la Défense Margus Tsahkna dans la base aérienne de Amari où les deux chasseurs ont atterri.

"L'utilisation des avions de chasse les plus modernes des États-Unis en Europe garantit la souveraineté de tous les Etats membres de l'Otan", a-t-il ajouté.

Bijoux de technologie, censés échapper aux radars les plus perfectionnés et voler à mach 1,6 (environ 1.900 kilomètres par heure), les F-35 sont supposés être six fois plus efficaces que les appareils actuels en combat aérien et en surveillance, et huit fois plus efficace en attaque au sol.

A la mi-avril, les F-35 américains sont arrivés en Grande-Bretagne pour des exercices commun avec les partenaires de l'Otan.

La visite des F-35 en Estonie est considérée par les observateurs comme un geste soulignant l'engagement des Etats-Unis dans la région.

L'Otan a décidé, lors de son sommet à Varsovie en juillet 2016, de déployer quatre bataillons dans les pays baltes et en Pologne pour faire face à la politique de la Russie dans la région, autrefois sous le contrôle de Moscou. Outre le bataillon britannique en Estonie, le Canada dirige un bataillon multinational en Lettonie, l'Allemagne en Lituanie et les États-Unis en Pologne.

Les tensions entre la Russie et l'Occident se sont intensifiées au cours des deux dernières années, déclenchées par les actions de la Russie en Ukraine et sa campagne militaire en Syrie depuis la fin de 2015.

bur-mas-bo/ib