NOUVELLES
25/04/2017 10:48 EDT | Actualisé 25/04/2017 11:08 EDT

Bois d'oeuvre: Québec prêt à débourser 300 millions $ pour soutenir l'industrie

QUÉBEC — Les exportateurs de bois québécois auront droit au soutien financier du gouvernement Couillard, pour absorber à court terme le choc des droits compensatoires autour de 20 pour cent imposés par les États-Unis.

Québec se dit prêt à débourser jusqu'à 300 millions $ pour fournir des prêts et des garanties de prêts aux producteurs de bois québécois frappés de plein fouet par les mesures protectionnistes annoncées mardi par le département américain du Commerce.

Le soutien de Québec, annoncé mardi en conférence de presse par trois ministres du gouvernement Couillard, en présence notamment du négociateur du gouvernement dans ce dossier, l'ex-ambassadeur Raymond Chrétien, passera par le programme Essor du ministère de l'Économie et pourra éventuellement permettre à quelque 200 entreprises forestières de souffler un peu, en attendant que le litige entre le Canada et les États-Unis soit réglé.

En parallèle, le gouvernement Couillard accentue la pression sur le gouvernement Trudeau pour qu'il fasse sa part sans tarder et annonce lui aussi quel type d'aide financière il entend apporter à l'industrie forestière québécoise, pour éviter des pertes éventuelles de milliers d'emplois entraînées par cette surtaxe imposée par les voisins américains.

L'industrie forestière québécoise compte quelque 60 000 emplois répartis dans plusieurs régions.