NOUVELLES
24/04/2017 06:42 EDT | Actualisé 24/04/2017 06:42 EDT

Le nouvel échangeur Turcot complété à plus de 40 %

Cela fera 50 ans mardi que l'échangeur Turcot est ouvert à la circulation. La nouvelle structure qui le remplacera est complétée à 40 %, a indiqué le ministère des Transports, lors d'une visite de l'imposant chantier organisée pour les médias.

Avec la collaboration de Jean-Sébastien Cloutier

Quelque 800 travailleurs s’affairent sur ce chantier qui doit prendre fin à l’automne 2020. Ils travaillent sur 27 structures en même temps, des viaducs, des ponts et des bretelles.

Avec quelque 300 000 véhicules qui empruntent l’échangeur chaque jour, la planification des travaux devient un véritable casse-tête. Pour les automobilistes aussi : depuis mars 2015, ils ont dû emprunter pas moins d’une cinquantaine de circuits alternatifs.

« Lors du prochain changement de phase, à la fin du mois de novembre ou durant le mois de décembre, les choses vont changer de façon importante. Certains usagers vont rouler sur le nouvel échangeur, certains autres vont être encore sur l’existant, tandis que d’autres vont être sur des voies temporaires », explique le directeur général adjoint du consortium KPH-Turcot, Sébastien Marcoux.

LIRE AUSSI:

» Les travaux de l'échangeur Turcot entrent dans leur phase aiguë (VIDÉO)

À la fin de l’année, il ne restera que trois bretelles de l’ancien échangeur ouvertes à la circulation.

La proximité des travaux avec l'échangeur actuel présente aussi tout un défi pour le constructeur qui, souvent, ne peut pas ériger ses structures d'un seul coup. « Par exemple, au niveau du pont du canal de Lachine, qui est une structure de 350 mètres, il y a une poutre qu'on ne serait pas capable d'installer parce qu'elle est en conflit avec un pilier existant. Alors, on devra aller démolir ce pilier-là existant avant de terminer la structure », illustre M. Marcoux.

Le ministère voulait donner une caractéristique spécifique pour chacun des secteurs de l'échangeur, de là le choix de couleurs différentes.

Le futur pont à haubans du canal de Lachine sera blanc.

Au centre, les viaducs auront de l'acier couleur anthracite. Un peu de vert-lime sera visible du côté est. Il y aura des garde-fous rouges du côté nord, au pied de la falaise qui mène au quartier Notre-Dame-de-Grâce.

Il y aura aussi un peu d'espace vert. À droite des nouvelles voies du CN, un grand parc est prévu, toujours au pied de la falaise.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le nouvel échangeur Turcot Voyez les images