DIVERTISSEMENT
24/04/2017 06:54 EDT | Actualisé 24/04/2017 06:55 EDT

«Hubert et Fanny» à Radio-Canada: une comédie romantique signée Richard Blaimert

Radio-Canada

La rencontre d’un homme et une femme pendant un hold up, des émotions intenses partagées, la naissance d’un amour, des vies transformées par ce coup de foudre : c’est là le point de départ de Hubert et Fanny, nouvelle série de Richard Blaimert, qui sera en ondes à Radio-Canada à l’automne 2017 ou l’hiver 2018, soit deux ans après la fin de Nouvelle adresse, acclamée dernière offrande de l’auteur à la même antenne, qui y a aussi offert, dans le passé, Le monde de Charlotte, Un monde à part et Les hauts et les bas de Sophie Paquin.

À la réalisation prendront place Richard Blaimert lui-même (aux épisodes 7 à 9, sur un total de 12), ainsi qu’une Mariloup Wolfe emballée qui, il y a quelques mois, a refusé d’autres projets pour prioriser Hubert et Fanny, même s’il n’était pas certain que cette production de Sphère Média Plus serait tournée dans un bref délai.

La chance a toutefois été de son côté et, depuis la semaine dernière, la cinéaste et comédienne publie sur sa page Facebook des annonces en lien avec son nouvel engagement.

Thomas Beaudoin et Mylène St-Sauveur incarneront les personnages-pivots, les Hubert et Fanny du titre. Lui est un tatoueur à la belle gueule qui ne rêve pas du grand amour et qui est plus près de son chien Arthur que de sa famille ; ses parents sont séparés et son père, Claude (Marc Messier), un ancien leader syndicaliste, se néglige un brin depuis que les choses ont mal tourné avec son ex-épouse et mère d’Hubert (Anne-Marie Cadieux). Sans être en froid avec eux, l’indépendant jeune homme tient ses géniteurs à distance de son quotidien. Ceux-ci sont même plus complices avec son colocataire, Devin (Rodley Pitt, qui termine tout juste sa formation d’acteur) qu’avec leur fils.

Fanny, elle, est une travailleuse sociale investie, dévouée à son boulot, qui laisse souvent celui-ci empiéter sur sa vie privée. Lorsqu’elle rencontre Hubert, Fanny a déjà un amoureux depuis sept ans, Guillaume (Mickaël Gouin), avec qui elle essaie d’ailleurs d’avoir un enfant.

Henri Chassé et Fanny Mallette (le père de Fanny et sa conjointe), Christine Beaulieu (Frédérique, la sœur de Fanny), Olivia Palacci (Pastel, la meilleure amie et collègue de Fanny), Mani Soleymanlou (Yaniss, le beau-frère de Fanny) et André Kasper (Justin, 13 ans, le demi-frère de Fanny) sont les autres visages qui peupleront le petit monde de Hubert et Fanny et qui seront aux premières loges pour observer les changements qui s’opéreront chez les nouveaux/futurs tourtereaux.

Car le hold up qui sera le théâtre de leur rencontre marquera la fin d’une époque et le début d’une autre. En craignant pour leur vie lors du drame, Hubert et Fanny s’appuieront l’un sur l’autre pour s’en tirer indemnes. Ils éprouveront ensuite tous deux une envie irrépressible de se revoir… et se demanderont s’ils peuvent jouer le reste de leur existence sur ces quelques heures et ce coup de cœur inopiné. Fanny abandonnera-t-elle tout ce qu’elle avait bâti jusque-là avec son Guillaume, et Hubert se laissera-t-il apprivoiser? Hubert et Fanny explorera, dans un ton un peu plus dramatique que l’esprit feel good de Boomerang, par exemple, les conséquences de l’amour qui se pointe sans s’annoncer, chamboule à peu près tout sur son passage et force ses «victimes», de même que leurs proches, à se redéfinir.


VOIR AUSSI: