NOUVELLES
20/04/2017 09:42 EDT | Actualisé 20/04/2017 10:00 EDT

Venezuela: le chef de l'ONU appelle à relancer le dialogue politique

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé jeudi toutes les parties impliquées dans les tensions au Venezuela à prendre les mesures nécessaires pour empêcher de nouveaux affrontements et favoriser la reprise du dialogue.

"Nous appelons à l'adoption de gestes concrets de la part de toutes les parties pour amoindrir les divisions et créer les conditions nécessaires afin de faire face aux défis du pays pour le bien du peuple vénézuélien", a déclaré Antonio Guterres dans un communiqué.

Trois personnes sont mortes mercredi au Venezuela au cours d'importantes manifestations d'opposants au président socialiste Nicolas Maduro, soit huit morts au total en trois semaines.

"Nous sommes préoccupés par les derniers développements au Venezuela et demandons que tous les efforts soient faits pour réduire les tensions et empêcher de nouveaux affrontements", a poursuivi le chef de l'ONU.

"Nous appelons le gouvernement vénézuélien et l'opposition à s'engager sincèrement pour relancer les efforts de dialogue, particulièrement autour des questions essentielles qu'ils avaient déjà décidé d'aborder, dont l'équilibre entre les branches du pouvoir, le calendrier électoral, les droits de l'homme, la vérité et la justice ainsi que la situation socioéconomique", a précisé le communiqué.

Un adolescent de 17 ans et une femme de 23 ans ont été tués lors d'imposantes manifestations mercredi au Venezuela, respectivement à Caracas et à San Cristobal, par les tirs d'inconnus encagoulés circulant à moto, selon le parquet.

Un soldat a également été tué, d'après la même source.

cml/elc/elm