NOUVELLES
20/04/2017 13:50 EDT | Actualisé 20/04/2017 14:20 EDT

USA: arrestation d'un professeur qui avait kidnappé son élève lycéenne

Un professeur du Tennessee, dans le sud des Etats-Unis, a été arrêté jeudi à l'autre bout du pays, en Californie, après avoir capturé l'une de ses élèves âgée de 15 ans, retrouvée avec lui saine et sauve.

Tad Cummins, 50 ans, a été interpelé jeudi à l'aube après une chasse à l'homme nationale, sans opposer de résistance aux forces de l'ordre. Il était recherché depuis sa disparition le 13 mars tout comme l'adolescente, Elizabeth Thomas.

Des agents du bureau des enquêtes du Tennessee (TBI) ont été dépêchés en Californie pour ramener la jeune fille chez elle.

La présence du duo avait été signalée aux autorités mercredi soir à Cecilville, dans un endroit reculé du comté rural de Siskiyou, dans l'ouest des Etats-Unis, d'après le TBI.

M. Cummins, accusé d'enlèvement aggravé et d'attouchements sexuels sur une mineure, a été retrouvé après que de "bons citoyens" ont reconnu le signalement de son 4x4 Nissan Rogue, largement diffusé par les autorités, alertés par le fait que la voiture ne portait pas de plaque d'immatriculation.

La photo de l'enseignant grisonnant portant barbe et lunettes et de l'adolescente rousse aux cheveux mi-longs et lunettes avait également circulé dans les médias.

"Nous avons mobilisé la nation entière (...) personne ne peut se cacher face à tant de millions de personnes", a déclaré le chef du TBI, Mark Gwyn, lors d'une conférence de presse.

"Nos analystes du renseignement et agents ont travaillé sans relâche" pendant plus d'un mois et "ont étudié plus de 1.500 possibles pistes dans les 50 Etats" du pays, a insisté M. Gwyn dans un communiqué reçu par l'AFP.

M. Cummins enseignait dans un lycée du Tennessee d'où il avait été renvoyé pour "comportement déplacé" avec l'élève de seconde.

Dans un communiqué le mois dernier, M. Gwyn avait révélé que, selon l'enquête, le quinquagénaire "semblait avoir abusé de son rôle de professeur (...) pour attirer et exploiter sexuellement la jeune fille vulnérable".

Avant leur disparition, M. Cummins avait fait des recherches en ligne sur le thème du mariage chez les adolescents et avait aussi tenté de déterminer si les caractéristiques de son véhicule permettaient de le géolocaliser.

Un avocat cité par la BBC affirme qu'il "n'y a pas de mots (...) pour décrire le niveau de soulagement et de joie ressentis par la famille Thomas".

jz-ved/elc