NOUVELLES
20/04/2017 10:36 EDT | Actualisé 20/04/2017 11:02 EDT

Justin Trudeau veut discuter avec Washington en s'appuyant sur les faits

OTTAWA — Justin Trudeau a rappelé jeudi que les États-Unis, comme bien d'autres pays, subventionnent leur industrie laitière et agricole à hauteur de plusieurs millions de dollars — si ce n'est de milliards.

Alors que le président américain, Donald Trump, adopte un ton plus grinçant face au Canada, le premier ministre a promis de continuer à protéger les producteurs agricoles — et notamment le système de gestion de l'offre — lors de futures négociations avec Washington.

M. Trudeau a prévenu qu'il souhaite aborder les négociations en s'appuyant sur des faits. Or, il a estimé que les États-Unis jouissent actuellement d'un surplus commercial de 400 millions $ avec le Canada dans le secteur du lait.

Plus tôt cette semaine, au Wisconsin, le président Trump avait dénoncé la décision «injuste» du Canada d'exclure les producteurs américains de lait diafiltré en créant une nouvelle catégorie de produits du lait.

Le premier ministre Trudeau a fait ces commentaires jeudi matin en entrevue avec l'agence américaine Bloomberg, juste avant que son homologue américain ne lance une nouvelle salve contre le Canada, cette fois du bureau ovale de la Maison-Blanche.

M. Trump s'en est pris plus directement aux échanges commerciaux avec le Canada dans les secteurs du bois d'oeuvre, de l'énergie et des produits laitiers. Il a notamment estimé que Washington ne pouvait laisser le Canada nuire de façon aussi «honteuse» aux producteurs laitiers américains.