NOUVELLES
20/04/2017 05:07 EDT | Actualisé 20/04/2017 05:20 EDT

JO-2020: Tokyo mise sur le télé-travail pour fluidifier le trafic urbain

Les salariés tokyoïtes sont encouragés à travailler de chez eux le 24 juillet prochain, lors d'une journée test en vue des jeux Olympiques de 2020, afin de réduire la congestion des routes et des transports publics dans la capitale japonaise.

Le 24 juillet - trois ans jour pour jour avant la cérémonie d'ouverture des Jeux d'été à Tokyo - a été déclaré "jour de télé-travail" par le ministère japonais de l'Intérieur, qui souhaite que les entreprises et les services gouvernementaux laissent leurs employés travailler à domicile.

"Pendant les jeux Olympiques de Tokyo, nous nous attendons à une congestion sévère du trafic, en particulier le jour de la cérémonie d'ouverture", a expliqué le ministre de l'Intérieur Sanae Takaichi. "Nous pensons que le télé-travail peut réduire significativement cette encombrement", a-t-il déclaré.

Le Grand Tokyo, peuplé par plus de 30 millions d'habitants, est tristement célèbre pour ses transports en commun bondés pendant les heures de pointe.

La démarche, déjà utilisée à Londres en 2012, avait vu 80% des entreprises de la "City" participer, selon le ministère japonais de l'Intérieur.

Plus de 60 entreprises, dont les géants Suntory, Japan Airlines ou Microsoft, se sont déjà engagés à participer à Tokyo.

Cette démarche fait également partie d'un projet récent mis en place par le gouvernement japonais pour lutter contre les risques de mort par excès de travail (karoshi). Le gouvernement espère que la pratique du télé-travail perdure et s'amplifie, bien après les JO.

hih/kgo/amj/fd/lrb

MICROSOFT

JAPAN AIRLINES