NOUVELLES
20/04/2017 16:24 EDT | Actualisé 20/04/2017 17:55 EDT

Année record pour les producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent

En 2016, les producteurs forestiers privés du Bas-Saint-Laurent ont connu leur deuxième meilleure année de production en 60 ans Le bilan présenté par leur syndicat jeudi indique que leurs ventes ont dépassé les 67 millions de dollars, soit 9 millions de plus qu'en 2015.

Un texte d'Édith Drouin

Le Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent indique que 1,2 million de cubes solides ont été mis en marché l'an dernier, une augmentation de 17 % par rapport à l'année précédente.

2016 a été une année, je dirais, exceptionnelle.

Charles-Edmond Landry, directeur général du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent

La hausse de production est le fruit de plusieurs facteurs, selon le directeur général. Il explique entre autres que plusieurs secteurs ont connu des augmentations de prix, dont le bois d’oeuvre qui se vend par exemple à plus de 500 $ par 1000 pieds.

La mécanisation a aussi permis une augmentation de la production de bois, de même que l'infestation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette. L'insecte force certains producteurs à couper leur bois plus rapidement.

Optimisme pour 2017

Les producteurs forestiers s’attendent à une autre bonne année en 2017. Ils comptent hausser davantage leur production pour atteindre les 1,5 million de cubes solides et établir de nouveaux partenariats avec des usines au Nouveaux-Brunswick et aux États-Unis.

Le directeur général de l’organisation n’est pas craintif par rapport aux négociations qui ont lieu présentement avec les États-Unis au sujet du bois d’oeuvre.

On est convaincu que le Canada va encore gagner devant les tribunaux internationaux sur la question du bois d’oeuvre, comme ça été le cas auparavant.

Charles-Edmond Landry, directeur général du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent

Dans le cas inverse, il indique qu’une surtaxe de 15 % pourrait être « vivable » considérant la faiblesse du dollar canadien.