Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cure d'embellissement pour l'UQAM

L'Université du Québec à Montréal (UQAM) aura droit à une cure de rajeunissement en vue de son 50e anniversaire. Les trois ordres de gouvernement investissent au total 35 millions de dollars pour retaper le pourtour des pavillons Hubert-Aquin et Judith-Jasmin.

Un texte de René Saint-Louis

Les travaux débuteront cet été par la réfection du clocher de l'UQAM et l'aménagement d'espaces publics à sa base. Il s'agit des travaux les plus dispendieux, car le clocher, construit à la fin du 19e siècle, est en mauvais état.

Comme il est classé monument historique par la province, c'est Québec qui paiera les travaux estimés à un peu plus de 13 millions de dollars. L'appel d'offres a été lancé à la mi-avril.

La Ville de Montréal, de son côté, consacre 11 millions de dollars pour réaménager la place Pasteur, rue St-Denis, et la place du parvis de l'ancienne église Saint-Jacques, rue Sainte-Catherine.

Le réaménagement des deux espaces publics doit être terminé à temps pour le 50e anniversaire de l'UQAM, en 2019.

Arts numériques

L'UQAM se dotera aussi d'un nouveau centre de diffusion des arts numériques.

Il sera aménagé à l'intersection du boulevard De Maisonneuve Est et de la rue Berri, dans une ancienne entrée du pavillon Judith-Jasmin condamnée depuis plusieurs années.

Pour construire le nouveau « Centre de diffusion de la recherche et de la création », l'UQAM devra faire imploser les planchers des premiers étages et détruire le mur de brique qui fait face à la Grande Bibliothèque, située de l'autre côté du boulevard de Maisonneuve.

«L'UQAM a été créée avec une vision dans laquelle elle devait rendre accessible le savoir à l'ensemble de la communauté, indépendamment de leurs origines ou de leurs moyens financiers. Alors, pour nous, c'est se connecter à la réalité urbaine de Montréal.» - Robert Proulx, recteur de l'UQAM

Les coûts de construction de ce centre, de 11 millions de dollars, seront assumés à parts égales par Ottawa et l'UQAM.

VOIR AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.