NOUVELLES
18/04/2017 05:45 EDT | Actualisé 18/04/2017 05:45 EDT

Lévis abandonne le SRB

Radio-Canada

La Ville de Lévis se retire du projet de service rapide par bus (SRB), qu'elle juge trop onéreux.

« On se retire du projet de SRB pour une simple et bonne raison, c’est qu’il est difficilement justifiable sur le plan financier par rapport aux bénéfices que la population pourrait en retirer », a déclaré le maire Gilles Lehouillier, mardi après-midi, à la sortie d’une réunion spéciale des membres du Conseil municipal.

« C’est un projet qui est beaucoup trop onéreux pour notre capacité. Les gains en termes de coûts et bénéfices ne sont vraiment pas au rendez-vous pour nous », a-t-il ajouté.

Le maire a fait valoir que le projet de SRB avait « considérablement évolué » au cours des derniers mois, faisant gonfler les coûts de la facture, qu’il évalue à 660 millions de dollars, uniquement pour la portion située sur la rive sud.

Le maire a précisé que le projet serait trop coûteux, et ce, même s’il était financé à 100 % par les gouvernements fédéral et provincial, comme l’a souvent exigé.

« On aurait eu à moyen terme des coûts d’immobilisation complémentaires, mais aussi des coûts d’exploitation qui auraient été quand même importants et qui auraient impacté la capacité financière de la Ville », a-t-il fait valoir.

Plus de détails à venir

VOIR AUSSI: