NOUVELLES
17/04/2017 03:10 EDT | Actualisé 17/04/2017 03:53 EDT

Un enfant de 10 ans perd son siège dans un avion surréservé (VIDÉO)

Un garçon de 10 ans de l'Île-du-Prince-Édouard a eu peur de rater ses vacances en famille pendant sa semaine de relâche parce que le vol d'Air Canada qu'il devait prendre était surréservé.

Shanna et Brett Doyle avaient réservé des billets pour leur famille en août dernier pour des vacances au Costa Rica en mars. Mais lorsqu'ils ont tenté de réserver leurs sièges la veille du départ pour la portion du vol de Charlottetown à Montréal, aucune place n'était disponible pour leur fils, Cole.

Mme Doyle s'est rendue à l'aéroport de Charlottetown en personne pour trouver des solutions. Lorsqu'elle a suggéré qu'un des adultes dans leur groupe cède sa place à son fils, le personnel a répondu qu'il n'y avait aucune garantie que le siège irait à Cole. L'agent au comptoir a indiqué qu'un voyageur fréquent pourrait avoir la priorité.

La famille a alors décidé de réserver des places sur un vol à partir de Moncton, mais ce vol a été annulé. Le père et le fils ont finalement pu prendre un vol à partir d'Halifax, plus tard le soir.

Un imprévu coûteux

Shanna Doyle estime que la famille a dû débourser 1000 dollars de plus pour pouvoir faire son voyage au Costa Rica.

En guise de dédommagement, Air Canada leur a offert un coupon pour un rabais lors d'un prochain voyage. Les Doyle pourront aussi présenter une réclamation pour obtenir un dédommagement.

Mme Doyle souligne qu'elle aurait plutôt préféré ne pas avoir à vivre tout ce stress.

« Nous versons des centaines, sinon des milliers de dollars pour acheter des billets d'avion et on ne peut pas nous garantir une place. Pour quoi est-ce que nous payons, en fin de compte? »

Toute l'aventure a aussi été très éprouvante pour Cole Doyle, qui n'était plus certain de pouvoir partir avec sa famille. « J'étais sur la banquette arrière [de l'auto] et je pleurais. Il n'y avait pas de place pour moi dans l'avion. Comment est-ce que je pouvais me rendre où je devais aller? Je n'étais plus sûr de passer mes vacances avec ma famille. »

Réponse d'Air Canada

Dans un courriel adressé à CBC, le transport indique qu'il a offert des excuses à la famille et qu'il travaille à un dédommagement.

Dans sa déclaration, Air Canada reconnaît que les clients subissent des inconvénients quand les vols sont surréservés. « Lorsque cela se produit, nous offrons un dédommagement significatif », explique le transporteur.

La plupart des grands transporteurs ont recours à cette pratique, souligne Air Canada, parce que cela permet de réduire les coûts pour les voyageurs. « La survente nous permet d'offrir plus de flexibilité, y compris des billets entièrement remboursables, comme le souhaitent de nombreux clients », explique la compagnie aérienne.

VOIR AUSSI: