NOUVELLES
16/04/2017 11:04 EDT | Actualisé 16/04/2017 11:20 EDT

GP de Bahreïn - Déclarations

Lewis Hamilton (Mercedes, 2e): "Ca a été un week-end éprouvant. Mon départ était correct mais Sebastian (Vettel) était dans mon angle mort. Je ne pouvais pas le situer et c'est comme ça que j'ai perdu ma deuxième place. Il était vraiment difficile de le suivre mais, dans l'ensemble, nos allures étaient similaires. (Sur sa pénalité) J'ai tout simplement mal jugé la situation, c'est de ma faute, mes excuses à l'équipe. J'avais un bon rythme dans mes deuxième et dernier relais et nous pensions vraiment pouvoir rattraper Sebastian. Mais la pénalité de cinq secondes a rendu ça deux fois plus difficile (...) J'ai fait de mon mieux pour revenir de cette erreur mais ça n'était pas suffisant. Nous nous en sortons tout de même avec de bons points."

Valtteri Bottas (Mercedes, 3e): "Ca n'était pas un bon jour. Nous avons des problèmes avec la pression des pneus au départ. Mon rythme n'était pas bon et Sebastian (Vettel) me mettait beaucoup de pression (...) A la reprise (après la neutralisation), je me suis rapproché de Sebastian mais, malheureusement, ça n'a pas duré. Je n'ai pas eu les résultats que j'attendais en course jusque-là, mais nous viserons haut à Sotchi (pour le GP de Russie, 4e manche de la saison, le 30 avril, ndlr)".

Fernando Alonso (McLaren-Honda, abandon au 55e tour, problème mécanique): "C'est incroyable le déficit de puissance que nous avions en course aujourd'hui, c'était surprenant par moments. Nous avons essayé de nous rapprocher des points, nous y sommes presque parvenus mais ça n'était pas assez. Il faut encore travailler."

pel/chc

Mercedes