NOUVELLES
15/04/2017 08:34 EDT | Actualisé 15/04/2017 09:00 EDT

Piste - Mondiaux-2017: Dmitriev enfin au sommet de la vitesse

Le Russe Denis Dmitriev, abonné aux places d'honneur, a enfin remporté son premier titre dans l'épreuve reine de vitesse, samedi lors de la 4e journée des Mondiaux de cyclisme sur piste de Hong Kong, où la Russie a brillé.

Le coureur de 31 ans a littéralement survolé la compétition, ne concédant aucune manche de toute la journée avant de dominer imparablement le Néerlandais Harri Lavreysen (2-0) en finale.

"J'ai eu deux bronze, deux argent, mais jamais l'or et jamais ce maillot arc-en-ciel et c'était un rêve", a commenté Dmitriev, premier Russe vainqueur de la vitesse depuis la fin de l'Union soviétique.

"Mon prochain objectif, ce sont les jeux Olympiques et l'or", a-t-il proclamé.

Sa compatriote Daria Shmeleva, bien plus jeune - 22 ans - commence elle déjà à accumuler les honneurs.

Samedi, elle a conquis le titre sur le 500 m. Shmeleva l'a emporté avec un dixième d'avance sur l'Allemande Miriam Welte, tandis que la Russe Anastasiia Voinova, double championne du monde de la spécialité, n'a pu prendre que le bronze.

Voici désormais Shmeleva triple championne du monde de piste, elle, qui plus tôt cette semaine, a conservé son titre dans la vitesse par équipes.

"Je sais que je suis double championne du monde ici, mais je ne réalise pas encore, a déclaré Shmeleva. Si vous me posez la question demain, je pourrai probablement vous dire ce que je ressens."

Dans la toute première épreuve américaine féminine de l'histoire des Mondiaux, la Belgique s'est imposée après une course à suspense disputée sur 120 tours.

Lotte Kopecky et Jolien D'Hoore ont terminé avec 45 points, devant les Britanniques (33 points) et les Australiennes, qui ont survécu à deux chutes pour s'adjuger le bronze.

A 20 ans, l'Américaine Chloe Dygert a remporté son premier titre individuel avec une avance phénoménale de 7 sec 143 en finale de la poursuite individuelle.

Enfin, le Français Benjamin Thomas a offert à la France sa première médaille d'or de ces Mondiaux-2017, avec le titre de l'omnium (qui regroupe quatre épreuves Scratch, Tempo Race, Élimination, Course aux points).

A 21 ans, il incarne la nouvelle génération ambitieuse de la piste française, à la recherche de sensations après des JO-2016 ratés.

bur-fd-dif/fbr/sk