NOUVELLES
14/04/2017 20:28 EDT | Actualisé 14/04/2017 20:42 EDT

Le Canadien a de nouveau affiché sa force de caractère, selon Julien

MONTRÉAL — Le Canadien s'est fait une spécialité en 2016-2017 à venir de l'arrière en troisième période pour arracher des victoires. Il n'y est pas arrivé mercredi soir lors du premier match de la série quart de finale de l'Association Est, mais il s'est repris 48 heures plus tard dans un contexte crucial.

Lors de sa rencontre avec les médias après la spectaculaire victoire de 4-3 du Tricolore en prolongation face aux Rangers de New York vendredi soir, l'entraîneur-chef Claude Julien n'a pas manqué de souligner la ténacité de ses joueurs.

Il a quand même admis qu'il aurait été déçu de voir tous leurs efforts n'aboutir à rien.

«Quand tu arrives à la fin et que tu enlèves ton gardien, la seule chose que tu te dis, c'est que ce serait dommage de ne pas marquer, car on a vraiment eu une bonne poussée en troisième période, a déclaré Julien.

«Il fallait encourager les joueurs et leur dire de continuer de foncer au filet. C'est tout ce qu'on peut leur dire. On a travaillé fort pour nos buts ce soir. C'est quelque chose qu'on méritait, et je suis certain que ç'a soulagé tout le monde.»

Sur un plan individuel, Julien a rendu hommage à Alexander Radulov, le héros de la soirée, qui s'est ressaisi après avoir écopé deux pénalités mineures en deuxième période. Les Rangers n'ont toutefois pas su profiter de ces visites de Radulov au cachot pour marquer des buts qui auraient pu couler la formation montréalaise.

«Il sera le premier à vous dire qu'il n'a pas aimé les punitions dont il a écopé. Il faut éviter ce genre de pénalités. Mais quand un joueur se reprend de cette façon et termine avec trois points, ça montre une grande force de caractère.»

Julien a aussi pris le temps de souligner la prestation d'Alex Galchenyuk, qui a obtenu une passe sur le but égalisateur et cinq tirs au but. Dès le début de la deuxième période, l'entraîneur-chef du Canadien l'avait retiré du quatrième trio pour le placer avec Andrew Shaw et Artturi Lehkonen.

«J'ai trouvé qu'il avait une belle énergie ce soir. Le 'coaching', c'est un peu ça. Tu prends des décisions au fur et à mesure, en fonction de ce que tu vois. Je l'ai même replacé au centre, plus tard. Il a joué un excellent match, et c'est important de récompenser un joueur quand c'est le cas.»

Par ailleurs, Julien a reconnu que son équipe n'avait pas toujours fait de bonnes choses en défensive, et il a vu des erreurs qui, selon lui, ne devraient pas survenir à ce stade-ci de la saison.

«Mais ce que j'ai aimé, a répété Julien, c'est le caractère qu'on a affiché. On a été capable de rester dans le match et trouver un moyen de gagner.»