NOUVELLES
15/04/2017 10:42 EDT | Actualisé 15/04/2017 11:00 EDT

GP de Bahreïn - Bottas: "J'espère que c'est la première pole d'une longue série"

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), qui a décroché samedi à Bahreïn la première pole position de sa carrière en Formule 1, "espère que c'est la première d'une longue série".

Q: Quel est votre sentiment?

R: "Je suis très, très heureux. C'est la première pole position de ma carrière, pour ma cinquième saison en F1. Ca a pris quelques courses mais ça y est, et j'espère que c'est la première d'une longue série. Je veux juste adresser un grand merci à l'équipe pour m'avoir donné cette voiture à piloter vers la pole. Nous partons tous les deux (avec son coéquipier Lewis Hamilton) en première ligne, donc, je pense que nous avons fait un très bon travail ce week-end sur les conditions nocturnes. Nous avons pu tirer le maximum de la voiture dans ces conditions plus fraîches et j'espère que ça fera la différence demain. Je leur en suis très reconnaissant."

Q: Vous allez rêver à une victoire cette nuit?

R: "Personnellement, et pour toute l'équipe, je pense qu'il ne faut se réjouir que pendant peu de temps. Il faut être heureux de ce qu'on a réussi jusque-là, mais le plus important se joue demain, donc, ça n'a pas de sens de commencer à rêver à quoi que ce soit. Il faut tout étudier, travailler en équipe et établir une bonne stratégie pour la course. Pour moi, il s'agit surtout de me concentrer sur la course et de réaliser la meilleure performance possible, mais c'est effectivement un bon début. je pense que l'équipe sera très forte demain et que nous pouvons réussir un doublé, le premier de l'année."

Q: Depuis votre première course pour Mercedes en Australie, vous vous rapprochez de Lewis Hamilton en qualifications. Comment avez-vous fait pour finalement le dépasser?

R: "Les qualifications sont toujours différentes, mais j'ai bel et bien le sentiment d'être de plus en plus à l'aise avec la voiture, son comportement, et aussi dans mon travail avec l'équipe pour perfectionner les réglages. Je m'améliore aussi dans mon travail avec les ingénieurs. Donc, pour résumer, oui, je me sens plus en confiance dans la voiture et aujourd'hui je me sentais bien, surtout à la fin de la troisième partie (quand il a signé le meilleur temps, devant Hamilton). J'ai fait quelques bons tours, j'ai senti que je pouvais tirer le maximum de la voiture. C'est toujours un sentiment agréable mais ça prend un peu de temps pour y arriver."

pel-leo/sk

Mercedes