NOUVELLES
15/04/2017 13:11 EDT | Actualisé 15/04/2017 13:40 EDT

France/33e journée: Monaco au forceps, Nice sur le podium

Monaco a souffert face au promu Dijon, mais a fini par s'imposer 2-1 à domicile samedi pour conserver trois points d'avance sur le PSG, les Niçois ayant assuré, eux, leur place sur le podium du Championnat de France face à Nancy (3-1), une première depuis... 41 ans!

. Monaco souffre mais s'en sort

Plus d'une heure de souffrance, et finalement la délivrance: logiquement moins tranchant que mercredi en Ligue des champions, Monaco a été bousculé par le promu Dijon au stade Louis-II. D'ailleurs, c'est le capitaine bourguignon, Cédric Varrault, qui a ouvert le score (42e).

Mais tout réussit aux Monégasques et, malgré la fatigue et l'accumulation des matches, ils ont réussi à renverser la situation, par l'habituel remplaçant Nabil Dirar (69e) puis par le 'goleador' colombien Radamel Falcao, d'un coup franc somptueux (81e).

Les hommes de Leonardo Jardim, auteur une nouvelle fois d'un coaching gagnant et exultant au coup de sifflet final, reprennent ainsi trois longueurs d'avance sur le Paris SG, qui avait solidement battu Angers la veille (2-0).

Si le championnat est leur objectif principal, les Monégasques ont maintenant l'occasion de s'offrir un gros bonus, mercredi en recevant le Borussia Dortmund pour un quart de finale retour de C1 (aller 3-2 pour Monaco). Tiendront-ils jusqu'au bout de la saison?

. Nice, c'est la Champions League

Du jamais vu depuis l'époque des "milliardaires de la Côte". L'OGC Nice, 4e la saison dernière, s'est pour sa part assuré une place sur le podium du Championnat de France pour la première fois depuis la saison 1975-76, grâce à sa victoire 3-1 contre Nancy.

Mickaël Le Bihan (35e) puis Jean Michael Seri (51e s.p., 84e) ont répondu à l'ouverture du score du Nancéien Maurice Dale (26e), pour assurer à leur équipe de disputer, a minima, le 3e tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions. Un sacré succès pour une formation longtemps cantonnée au milieu de tableau depuis son retour dans l'élite, en 2002.

De quoi rêver encore mieux? "J'ai dit aux joueurs de ne rien lâcher", a confié au diffuseur BeIn Sports le président du Gym, Jean-Pierre Rivère. "On sait qu'on a deux monstres devant nous mais il ne faut rien lâcher". Preuve: le PSG n'a qu'un petit point d'avance sur les Niçois.

. Fin de série pour Lorient

Pas de quatrième succès consécutif pour Lorient. Les Merlus, en mission sauvetage pour éviter la relégation, ont été séchés à Montpellier, 2-0, sur des buts de Ryad Boudebouz (9e, son 11e cette saison) et d'Isaac Mbenza (28e). Le club héraultais, qui avait déjà battu Caen la semaine précédente, a ainsi pratiquement assuré son maintien.

Dans l'autre choc entre mal classés, Metz et Caen ont fait match nul 2-2 et restent respectivement 15e avec 36 points et un match en moins (contre Paris) et 16e avec 33 points.

Enfin en Bretagne, Rennes a battu Lille 2-0 pour pointer en 9e position et Guingamp a défait Toulouse 2-1, grâce notamment au dixième but de la saison de Jimmy Briand (53e s.p.).

cda/ah/sk