NOUVELLES
14/04/2017 20:56 EDT | Actualisé 14/04/2017 21:20 EDT

Corée du Nord: Pékin veut l'aide russe pour "apaiser la situation"

La Chine souhaite coopérer avec la Russie pour "contribuer à apaiser au plus vite la situation" autour de la Corée du Nord, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à son homologue russe Sergueï Lavrov.

"L'objectif commun de nos deux pays est de faire revenir toutes les parties à la table des négociations", a indiqué M. Wang lors d'une conversation téléphonique avec M. Lavrov vendredi soir, selon un communiqué publié sur le site internet du ministère.

Cet appel intervient à l'heure où les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sont extrêmement tendues.

Le président américain Donald Trump a promis de "traiter" le "problème" du programme nucléaire nord-coréen et annoncé qu'un porte-avions américain faisait route vers la péninsule coréenne.

La Corée du Nord est prête à "répliquer à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon", a répliqué le N.2 du régime samedi à Pyongyang. Il s'exprimait avant une parade militaire organisée pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur du pays, Kim Il-Sung.

"La Chine est prête à se coordonner étroitement avec la Russie afin de contribuer à apaiser la situation sur la péninsule et encourager les parties concernées à reprendre le dialogue", a indiqué vendredi soir le chef de la diplomatie chinoise. Wang Yi fait allusion aux pourparlers à Six (Corées, Japon, Russie, Chine et Etats-Unis) interrompus depuis des années.

"Empêcher la guerre et le chaos sur la péninsule est conforme aux intérêts communs" de Pékin et de Moscou, a-t-il souligné.

Selon de nombreux observateurs, la Corée du Nord pourrait procéder samedi à un nouveau tir de missile balistique ou même à son sixième essai nucléaire, tous deux interdits par la communauté internationale.

ehl/mf