NOUVELLES
15/04/2017 04:08 EDT | Actualisé 15/04/2017 04:20 EDT

Chine: jeu d'argent, star du X... Le footballeur Paulinho critiqué

Le footballeur international brésilien Paulinho, qui évolue en Chine, a été tancé samedi par la fédération chinoise pour avoir promu une entreprise de paris avec une star du porno, deux secteurs d'activité interdits dans le pays.

Le milieu de terrain du Guangzhou Evergrande (1re division) est dans la tourmente depuis la récente diffusion sur internet de photos embarrassantes. On le voit tout sourire avec une liasse de billets en main, posant aux côtés d'une jeune femme vêtue d'un haut de bikini blanc et d'une salopette short retroussée au-dessous du nombril.

Selon les médias chinois, il s'agirait de Tsukasa Aoi, une star japonaise du cinéma pour adultes, dont les performances ont notamment été récompensées d'un prix dans son pays natal.

La fédération chinoise de football (CFA) déplore les liens du joueur avec ces "activités illégales" et l'exhorte à "respecter les règles", selon un communiqué publié sur son site internet.

Les jeux d'argent et les casinos sont interdits en Chine continentale, tout comme le tournage, la diffusion ou la vente de films pornographiques.

"En tant que joueur professionnel, perçu comme un modèle par les jeunes joueurs et par le public, il doit plus qu'un autre s'astreindre à l'auto-discipline, soigner son image et être un exemple positif", tacle la fédération.

Selon la CFA, le joueur n'avait pas demandé au Guangzhou Evergrande, club champion de Chine en titre basé à Canton (sud), la permission de collaborer avec une entreprise de paris.

"Le club a déjà adressé une ferme critique au joueur, et exigé qu'il mette fin immédiatement à sa collaboration" avec cette société, souligne la fédération.

Selon le média chinois en ligne Sina Sports, qui cite un "assistant" du joueur, Paulinho ignorait la profession de Tsukasa Aoi. Le Brésilien participait à une publicité pour un groupe de paris basé aux Philippines et celle-ci n'avait pas vocation à être diffusée en Chine, selon la même source.

Toujours selon Sina Sports, le joueur brésilien envisagerait désormais de poursuivre en justice l'entreprise philippine pour avoir diffusé les clichés incriminés sans son autorisation.

Paulinho, 28 ans, a rejoint le Guangzhou Evergrande en 2015 en provenance de Tottenham (D1 anglaise).

ehl/agu