NOUVELLES
15/04/2017 07:49 EDT | Actualisé 15/04/2017 08:01 EDT

Chaque région tiendra une Journée de l'engagement jeunesse d'ici 2019

MONTRÉAL — L'Alliance pour l'engagement jeunesse, forte d'un appui financier de près d'un demi-million de dollars, prévoit tenir une tournée du Québec pour encourager les adolescents à s'impliquer dans leur communauté.

Au rythme de cinq «Journées de l'engagement jeunesse» (JEJ) chaque automne, sur trois ans, l'Alliance s'est fixé pour objectif de rejoindre 1 000 élèves issus de 150 écoles secondaires à travers toutes les régions administratives de la province.

L'Alliance, qui regroupe Oxfam-Québec, Amnistie internationale, la Fondation Monique-Fitz-Back, la Centrale des syndicats du Québec, de même que son réseau des Établissements verts Brundtland, s'est vu octroyer cette enveloppe dans le cadre de la Stratégie gouvernementale d'action jeunesse 2016-2021.

Les JEJ ont pour but de soutenir le démarrage d'un projet dont la mise en oeuvre se poursuivra au fil de l'année scolaire.

Les initiatives devront s'articuler autour de l'écologie, de la solidarité, du pacifisme ou de la démocratie.

Le coordonnateur de l'Alliance, Francis Paré, dit vouloir inculquer ces valeurs aux jeunes Québécois pour que leur engagement se poursuive au-delà des murs de classe.

«Les jeunes vont découvrir des causes, des raisons de s'engager qui poussent à l'action», soutient M. Paré.

«Ce qu'on veut, c'est que les jeunes prennent par eux-mêmes les moyens d'agir dans l'école, a-t-il exposé. On veut vraiment qu'ils soient autonomes dans leur démarche.»

De concert avec l'Université du Québec à Montréal (UQÀM), l'Alliance conduit actuellement une étude sur l'impact de l'engagement civique des jeunes sur leur réussite et leur persévérance scolaire.

«Toutes les actions finissent par déborder en quelque sorte dans leur région, a-t-il avancé. C'est vraiment une synergie qu'on veut créer entre le milieu et l'école.»

Afin qu'une région accueille une JEJ, un comité organisateur doit s'y former et soumettre sa candidature d'ici le 10 mai. Une fois sélectionné, il bénéficiera d'un budget d'au moins 4 000 $ en vue de l'organisation de l'événement, auquel toutes les écoles secondaires de la région auront l'occasion de se greffer.