NOUVELLES
12/04/2017 07:45 EDT | Actualisé 12/04/2017 07:45 EDT

Expulsion forcée d'un avion: United Airlines dédommagera tous les passagers

Le transporteur aérien United Airlines a annoncé mercredi qu'il offrira une compensation financière – équivalente au coût du billet d'avion – à l'ensemble des passagers qui étaient à bord du vol reliant Chicago à Louisville, où un homme a été traîné de force hors de son siège pour faire de la place à des employés de la compagnie. L'incident, capté sur vidéo, a suscité l'indignation partout sur la planète.

United Airlines n’a pas voulu donner de détails supplémentaires sur les méthodes retenues pour le versement des indemnisations à la suite de l’expulsion de David Dao, un médecin de 69ans originaire du Kentucky.

La veille, le directeur général de United Airlines, Oscar Munoz, avait présenté des excuses au nom de la compagnie tout en indiquant que l’expulsion s’était déroulée dans le respect du protocole.

Dans une vidéo devenue virale sur Internet, on peut apercevoir David Dao être retiré de force de son siège puis traîné dans l’allée centrale sous les cris de protestation des autres passagers.

Dans une lettre, Oscar Munoz a affirmé que le personnel a parlé à plusieurs reprises à David Dao, et qu’à chaque fois ce dernier montait le ton et devenait de plus en plus « belliqueux », forçant ainsi l’intervention des services de sécurité.

Or, les excuses de M. Munoz, ne semblent pas avoir suffi pour calmer le tollé provoqué par l’intervention musclée à bord de l’appareil. Sa déclaration a été suivie par la diffusion, sur le web, de nouveaux extraits montrant M. Dao, le visage ensanglanté, suppliant de le laisser retourner à la maison ou « de [simplement] le tuer ».

David Dao dépose une action en justice contre United Airlines

Les avocats de David Dao ont parvenir une requête par le biais d'un tribunal de l'État de l'Ilinois pour forcer United Airlines à conserver « tous les enregistrements et autres éléments de preuves reliés à l'incident ». Citant le risque de « grave préjudice » à l'égard de leur client, les avocats demandent ainsi que le transporteur aérien, de même que la ville de Chicago, qui exploite l'aéroport international O'Hare, préservent les enregistrement des vidéos de surveillance, les enregistrements vocaux du poste de pilotage, les listes des passagers et des membrs d'équipage et autres documents liés au vol 3411, vraisemblablement dans le but de déposer une poursuite.

Les extraits vidéo ont capté l’attention du public chinois, notamment sur le réseau social Weibo, où ils ont été visionnés plus de 130millions de fois. De nombreux internautes ont avancé que l’origine ethnique de M.Dao avait pu jouer sur la façon dont il a été traité par les services de sécurité et ont appelé au boycott de United Airlines.

La réaction du public chinois a été telle, que l’action du transporteur aérien a perdu plus de 4% de sa valeur –soit plus d’un milliard de dollars–, en capitalisation boursière, mardi en début d’après-midi.

Le marché asiatique représentait 14% des revenus de la compagnie en 2016.