NOUVELLES
12/04/2017 10:53 EDT | Actualisé 12/04/2017 11:02 EDT

Un soldat de la base de Saint-Jean-sur-Richelieu accusé d'agression sexuelle

OTTAWA — Un militaire de la base de Saint-Jean-sur-Richelieu fait face à quatre chefs d'accusation d'agression sexuelle, a annoncé mercredi le Service national des enquêtes des Forces canadiennes.

Le soldat Bryant Taylor est accusé d'agression sexuelle envers trois autres militaires qui, comme lui, suivaient une formation à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à la garnison Saint-Jean.

Les faits allégués se seraient produits en mars 2016.

Les accusations ont été portées en vertu de l’article 271 du Code criminel du Canada.

Dans un communiqué publié mercredi, les Forces canadiennes affirment que «l’affaire suit maintenant son cours conformément au système de justice militaire et pourrait être présentée devant la cour martiale».