NOUVELLES
12/04/2017 11:22 EDT

Réactions au ralentissement des travaux au chantier de Romaine-4

Les premières réactions à l'annonce du ralentissement des travaux au chantier de Romaine-4 s'avèrent très prudentes.

Un texte de François Robert

Une centaine de travailleurs ont été renvoyés à la maison, parce que la société d'État a constaté des problèmes dans la composition du sol, ce qui complique les travaux.

Le maire de Havre-Saint-Pierre et préfet suppléant de la MRC de la Minganie, Berchmans Boudreau, a réagi mercredi matin au micro de l’émission Bonjour la Côte en insistant sur le terme ralentissement. Il ne croit pas que les travaux pourraient être arrêtés définitivement.

« On parle d’un ralentissement pour mieux planifier les prochains travaux qui s’en viennent, souligne Berchmans Boudreau. Je pense que c’est de bon augure. Souvent, une bonne planification et une planification améliorée font sauver des coûts et un meilleur produit à la fin. »

Pour l’instant, ça ne m’inquiète pas.

Berchmans Boudreau, préfet suppléant de la MRC de la Minganie

Réaction du ministre Pierre Arcand

Pour sa part, le ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, n'entend pas intervenir dans le dossier.

Je pense qu’Hydro-Québec veut être très prudente, ils font des travaux de caractérisation des sols, c'est ce que j'ai compris ce matin. Mais c'est temporaire et c'est se laisser le temps de faire les choses correctement.

Pierre Arcand, ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord

Aucun lien avec les décès accidentels sur le chantier

Le préfet suppléant de la MRC de la Minganie croit qu’il faut se fier aux informations données par Hydro-Québec à savoir qu’il n’y aurait pas de lien entre les accidents survenus sur le chantier et l’arrêt des travaux.

« L’important, c’est de s’assurer qu’il n’y aura pas d’autres accidents malheureux », ajoute Berchmans Boudreau.

Avenir de l’économie de la région de la Minganie

Selon le maire de Havre-Saint-Pierre, le développement économique de la région ne doit pas juste se planifier en fonction de la fin de la construction de Romaine-4 toujours prévue pour 2020.

Berchmans Boudreau affirme que l’équipe économique de la MRC est toujours en pourparlers avec des gens qui pourraient s’installer dans la région.

Il faut toujours vivre d’espoir dans ces éléments-là et être prêts à accueillir ce qui va nous arriver et être prêts à susciter des projets ou des gens qui pourraient s’intéresser à notre milieu.

Berchmans Boudreau, préfet suppléant de la MRC de la Minganie

Le représentant syndical de la FTQ-Construction, Bernard Gauthier, a refusé de commenter la nouvelle.

Avec la collaboration de Katy Larouche