NOUVELLES
12/04/2017 19:40 EDT | Actualisé 12/04/2017 21:22 EDT

Les Bruins se sauvent avec le premier match grâce à un but de Brad Marchand

OTTAWA — L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, Guy Boucher, avait le sentiment que ses hommes ont laissé une belle occasion de prendre les devants 1-0 dans leur série contre les Bruins de Boston.

Les Sénateurs ont dominé plusieurs portions du premier match, mais quelques erreurs ont coûté cher, notamment en fin de troisième période, quand Brad Marchand a brisé l'égalité pour permettre aux Bruins de l'emporter 2-1, mercredi soir.

À son premier match éliminatoire en carrière dans la LNH, Frank Vatrano a aussi touché la cible pour les Bruins. Tuukka Rask a pour sa part repoussé 26 rondelles et il a effectué plusieurs beaux arrêts.

«Il y a eu deux présences où nous leur avons donné un but, a fait valoir Boucher. Ces deux buts sont le résultat de revirement après revirement. Nous avions la possession de la rondelle et nous avons fait le travail, sauf pour ces deux présences.»

Bobby Ryan a été l'unique marqueur des Sénateurs, qui ont vu Craig Anderson stopper 23 tirs.

«Il y a quelques parties où tu as un bond favorable et d'autres où c'est au tour de ton adversaire, a dit l'attaquant des Sénateurs Clarke MacArthur. Nous avons le sentiment que nous avons joué un bon match. Ils ont eu quelques occasions de marquer et ils ont mis la rondelle dans le filet. Ça arrive.»

Marchand s'est emparé d'un retour de lancer de Patrice Bergeron pour procurer une avance de 2-1 aux Bruins avec 2:33 à jouer en troisième période.

En retard 1-0 au troisième vingt, les Bruins ont nivelé le pointage quand Vatrano a décoché un tir précis dans la lucarne à la suite d'une belle mise en scène de Riley Nash. La troupe de Bruce Cassidy a été dominée 12-0 au chapitre des lancers au deuxième tiers, mais elle a su rebondir en troisième période, dominant ses adversaires 11-6.

«J'ai utilisé le mot résilience et je crois que c'est devenu notre deuxième nom, a mentionné Cassidy. Nous avons vécu beaucoup de choses et nous avons eu des blessures, mais nous avons trouvé le moyen de rebondir. Notre groupe a beaucoup de caractère et de leadership.»

Même s'il n'a joué que 2:20 au premier engagement, le temps de jeu le plus bas de tous les joueurs en uniforme, Ryan a orchestré plusieurs occasions de marquer et il a permis aux locaux d'ouvrir le pointage. L'attaquant des Sénateurs a volé la rondelle à Adam McQuaid avant de pousser son propre retour au fond du filet.

Le deuxième affrontement de cette série aura lieu samedi après-midi, au Centre Canadian Tire.