NOUVELLES
12/04/2017 08:59 EDT | Actualisé 12/04/2017 09:20 EDT

Les Bourses européennes attentistes

Les Bourses européennes ont évolué dans une marge étroite mercredi, gagnées par l'attentisme dans un environnement géopolitique toujours incertain.

"Les investisseurs, peu nombreux ces derniers jours, préfèrent éviter de prendre des initiatives avant un long week-end pascal", a expliqué Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"L'entrée dans la dernière ligne droite de la présidentielle française, avec la crainte d'un duel entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon au second tour, scénario du pire pour les marchés, génère également pas mal de prudence et de nervosité", a-t-il ajouté.

Sur le plan international, la situation reste aussi compliquée après l'attaque aérienne américaine sur une base syrienne la semaine dernière et l'envoi de plusieurs navires de guerre américains vers la péninsule coréenne.

L'Eurostoxx 50 était quasi stable (-0,04%)

L'indice FTSE-100 de la Bourse de Londres a reculé de 0,22% à 7.348,99 points, entraîné notamment par Tesco qui a publié une perte nette annuelle de 40 millions de livres (-5,73% à 184,40 pence).

L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a terminé presque à l'équilibre (-0,01% à 5.101,11 points). La cote a néanmoins atteint un nouveau plus haut depuis le 11 août 2015, à 5.142,81 points.

A Francfort, l'indice Dax a pris 0,13% à 12.154,70 points, soutenu par le léger relèvement des prévisions de croissance en Allemagne et par les valeurs automobiles.

bur-LyS/nas/pjl