NOUVELLES
12/04/2017 09:34 EDT

Le guitariste du J. Geils Band, interprète de Centerfold, meurt à 71 ans

Le guitariste du groupe rock américain The J. Geils Band est mort chez lui à Groton, au Massachusetts, à 71 ans. La cause de son décès n'a pas été dévoilée.

Les services d’urgence ont trouvé J. Geils (John Warren Geils Jr.) inconscient à son domicile, a précisé la police. Une enquête sur les causes de son décès a été ouverte.

Le groupe, qui a été très populaire au début des années 80, est reconnu pour ses chansons Centerfold, Freeze-Frame et Love Stinks.

Dès les années 60

J. Geils Band est né en 1967 et s’est rapidement fait connaître grâce à son rock influencé par le rhythm and blues. La formation d'origine comprenait J. Geils (guitares), Peter Wolf (chant), Seth Justman (claviers), Dany Klein (basse), « Magic » Dick (de son vrai nom Richard Salwitz, harmonica) et Stephen Jo Bladd (batteur).

Au cours des années 70, les concerts du groupe étaient reconnus et appréciés pour leur dynamisme. Ils ont produit huit albums au cours de cette décennie, mais le succès tardait à venir.

En 1980, Love Stinks a enfin assuré aux musiciens une position enviable aux palmarès des ventes.

L’année suivante, J. Geils Band a lancé le disque Freeze-Frame. La chanson titre et Centerfold sont devenus des succès, qui leur a procuré la chance d’assurer la première partie de la tournée européenne des Rolling Stones en 1982-1983.

Des tensions au sein du groupe ont forcé sa dissolution en 1985, mais J. Geils Band s’est réuni de temps en temps au cours des ans.

Le guitariste J. Geils s’était retiré à Groton. Il continuait à jouer du jazz et du blues, mais il s’était également trouvé une passion pour la restauration de voitures de course.