NOUVELLES
12/04/2017 18:35 EDT | Actualisé 12/04/2017 21:22 EDT

L'enquêteure sur les armes chimiques en Syrie accède à un nouveau poste

Celle qui est à la tête d'une enquête internationale chargée de déterminer la responsabilité pour l'utilisation répétée d'armes chimiques en Syrie a accédé à de nouvelles fonctions, alors que les Nations Unies doivent se pencher sur une autre possible attaque au gaz.

L'ONU a annoncé mercredi que Virginia Gamba devient sa représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés.

Il ne semble pas avoir encore été déterminé qui allait lui succéder au sein de l'équipe menant l'enquête commune des Nations Unies et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, qui tente d'évaluer la responsabilité des forces en présence pour les attaques chimiques. Il est ainsi attendu qu'elle reste en poste pour quelques semaines.

Les enquêteurs des deux organismes ont attribué la responsabilité d'au moins trois attaques chimiques à la Syrie et une autre aux extrémistes de Daech (groupe armé état islamique), dans ce conflit sanglant qui ravage le pays depuis des années.

Une attaque présumée aux armes chimiques en Syrie le 4 avril dernier a tué près de 90 personnes et est notamment visée par cette enquête conjointe.