NOUVELLES
12/04/2017 07:17 EDT | Actualisé 12/04/2017 08:45 EDT

L'éditeur du Daily Mail devra dédommager Melania Trump

LONDRES — La première dame des États-Unis, Melania Trump, a accepté les excuses et sera dédommagée par l'éditeur du quotidien britannique Daily Mail, qui avait fait état de rumeurs concernant l'époque où elle travaillait comme mannequin, ont indiqué mercredi des représentants des deux camps.

Un communiqué conjoint explique que le Mail a retiré ses propos selon lesquels Mme Trump «offrait des services qui allaient au-delà du modelling» et qu'il lui versera un dédommagement, en plus de rembourser ses frais.

Le total du règlement des poursuites intentées aux États-Unis et au Royaume-Uni atteint 2,9 millions $ US, a indiqué sous le couvert de l'anonymat une source informée du dossier.

Mme Trump avait poursuivi le Daily Mail au Royaume-Uni et le Mail Online aux États-Unis après la publication, en août 2016, d'un article dont le titre se lisait: «Des photos osées et des questions troublantes concernant le passé de sa femme pourraient faire dérailler Trump».

Les avocats de Mme Trump avaient fait valoir que ces allégations étaient fausses et qu'elles freinaient sa capacité à développer «des relations d'affaires valant plusieurs millions de dollars» grâce à son statut de vedette et «de femme d'affaires qui a bien réussi».

Le Mail a publié des excuses, déclarant que «nous acceptons que ces allégations concernant Mme Trump sont fausses et nous les retirons».

La poursuite intentée aux États-Unis réclamait tout d'abord un dédommagement d'au moins 150 millions $ US.