NOUVELLES
12/04/2017 09:47 EDT | Actualisé 12/04/2017 11:02 EDT

JO: L'ex-maire de Rio est éclaboussé par un scandale de corruption

RIO DE JANEIRO — L'ex-maire de Rio de Janeiro Eduardo Paes, l'une des forces motrices derrière l'organisation des Jeux olympiques de l'an dernier, est sous enquête car il aurait accepté des pots-de-vin totalisant au moins 5 millions $ afin de faciliter la construction d'infrastructures associées aux jeux.

Paes fait partie de la dizaine de politiciens d'envergure impliqués dans une vaste enquête anticorruption dans laquelle le géant de la construction Odebrecht aurait illégalement versé des milliards afin d'obtenir des contrats.

Le nom de Paes est apparu dans des documents diffusés mardi par la principale cour de justice brésilienne, et il pourrait être traduit en justice si le procureur général du Brésil décide de le poursuivre.

Dans un communiqué émis mercredi par sa porte-parole, Tereza Fayal, l'ex-maire a nié avec conviction les allégations formulées par de nombreux ex-employés et employés actuels d'Odebrecht, qualifiant ces accusations d'«absurdes et totalement fausses».

Paes s'est impliqué activement dans l'organisation des jeux environ deux ans avant la cérémonie d'ouverture, peu de temps après que le vice-président du Comité international olympique John Coates eut qualifié les préparatifs des JO de «pires» qu'il n'ait jamais vus, car ils étaient très en retard sur les échéanciers.