NOUVELLES
12/04/2017 08:53 EDT | Actualisé 12/04/2017 09:02 EDT

Des partisans de Dortmund accueillent les «sans-abris» monégasques

DORTMUND, Allemagne — À l'aide d'un mot-clic, les partisans du Borussia Dortmund ont ouvert leurs portes à ceux de Monaco incapables de se trouver une chambre à la suite de l'annulation du match de mardi, en Ligue des Champions.

Le match aller du quart de finale a été reporté de 24 heures après que l'autobus du club allemand eut été la cible de trois explosions. Le défenseur de Dortmund Marc Bartra a d'ailleurs été opéré en raison des blessures subies au poignet et au bras.

Plusieurs partisans monégasques avaient prévu regagner leur domicile après le match de mardi. Quand celui-ci a été reporté, ils se sont retrouvés sans logis pour la nuit. Mais en utilisant le mot-clic #BedForAwayFans (littéralement: #LitPourPartisansÉtrangers), des partisans des deux équipes ont pu utiliser Twitter pour se trouver une chambre ou un sofa pour la nuit.

L'utilisateur @doerpm a notamment écrit: «Si vous avez besoin d'un #LitPourPartisansÉtrangers, demandez-le moi. Je parle un peu français et je peux vous dépanner».

Partisan de Monaco, Olivier Pourcel a déclaré à l'Associated Press qu'il avait utilisé le mot-clic pour se trouver une place où dormir pour la nuit.

«L'un des partisans de Dortmund m'a envoyé un message pour m'inviter chez lui. Nous avons pris une bière ensemble, nous avons eu beaucoup de plaisir et ça a été une superbe expérience», a raconté Pourcel.

«J'ai son numéro, il a le mien, et quand il me rendra visite en France, je l'accueillerai chez moi, a-t-il poursuivi. Quand je reviendrai en Allemagne, je le visiterai de nouveau. Nous allons garder contact, c'est certain.»

Un autre partisan local, Stefan Kilmer, a accueilli quatre partisans de Monaco chez lui après avoir vu le mot-clic et en avoir entendu parler à la radio.

«Le football est un sport qui rassemble les gens», a déclaré Kilmer à l'agence de presse dpa.

Les deux clubs ont encouragé le mouvement en retweetant le mot-clic et les efforts de chacun à un plus large auditoire. Ils ont aussi mis en ligne des photos des partisans des deux clubs réunis.

«Das ist Fussball!», a écrit Monaco sur son compte.

Le club français a également offert à ses partisans qui sont demeurés en Allemagne pour la nuit un remboursement de 80 euros.