NOUVELLES
12/04/2017 02:17 EDT | Actualisé 12/04/2017 02:40 EDT

C1 - Débâcle de Barcelone: un air de "déjà vu" pour une presse espagnole désabusée

"De naufrage en naufrage", "Encore une nuit européenne de cauchemar", "Anéantissement": la presse espagnole fustige Barcelone après la claque infligée mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions par la Juventus Turin (3-0) qui suit celle du Paris SG (4-0) en février.

"Le fantôme de Paris a déménagé à Turin", titre ainsi le quotidien catalan La Vanguardia alors que le Barça avait pourtant spectaculairement remonté le score en 8e de finale retour contre le club parisien (6-1). L'optimisme n'est pourtant pas de mise cette fois-ci.

"La Juventus, ce n'est pas le PSG", analyse ainsi Ramon Besa, l'éditorialiste du quotidien El Pais. "Après s'être consumé en championnat, le Barça agonise en Europe. Les symptômes sont ceux d'une équipe épuisée et malheureuse".

"La première période du match d'hier est la copie conforme de celui contre le PSG à l'aller", écrit pour sa part El Mundo Deportivo.

"Le Barça n'a rien appris et il en est encore réduit à espérer un miracle", se désole Sport après avoir titré en Une: "Crucifiés".

La presse madrilène n'est pas plus tendre avec le grand rival.

Marca a ainsi assisté au "nouveau désastre d'un Barça horrible" et pense que les Catalans, "condamnés à un autre miracle", "se retrouvent de nouveau au bord du précipice".

"Le nouvel anéantissement du Barça", note enfin As, sans envie particulière de tirer sur l'ambulance.

dbh/mck/cd/chc

JUVENTUS FOOTBALL CLUB