NOUVELLES
12/04/2017 09:22 EDT | Actualisé 12/04/2017 09:40 EDT

Bangladesh: trois militants islamistes pendus

La justice au Bangladesh a fait procéder à l'exécution par pendaison mercredi de trois militants islamistes, dont le chef d'un groupe interdit, condamnés à mort pour une attaque à la grenade contre l'ambassadeur de Grande-Bretagne en 2004.

Mufti Abdul Hannan, leader du Harkatul Jihad Al Islami (HuJI), a été pendu avec un de ses complices à la prison de Kashimpur, en banlieue de Dacca. Un deuxième complice a été pendu dans une prison de Sylhet (nord), a annoncé le ministre de l'Intérieur, Asaduzzaman Khan.

Tous les trois avaient été condamnés à mort en 2008 pour l'attaque à la grenade menée quatre ans plus tôt dans un temple soufi de Sylhet, qui avait tué trois personnes et blessé l'ambassadeur britannique de l'époque.

Le verdict avait été confirmé le mois dernier avec le rejet des appels déposés par Hannan et ses deux complices, Delwar Hossain et Sharif Shahedul Islam, et des recours en grâce auprès de la présidence.

Ancien enseignant de madrassa (école coranique), Hannan, 60 ans, avait combattu l'armée soviétique en Afghanistan avant de rejoindre le HuJI, un groupe jihadiste qu'il a dirigé jusqu'à la fin des années 1990.

Avec son groupe, il est à l'origine d'attentats contre une église, des rassemblements laïcs et des mosquées de minorités musulmanes, faisant plus d'une centaine de morts jusqu'à son arrestation en 2005.

sa/ceb/ple/pjl