NOUVELLES
12/04/2017 06:33 EDT | Actualisé 12/04/2017 07:00 EDT

Afghanistan: cinq morts à Kaboul dans une attaque-suicide

Au moins cinq personnes ont été tuées mercredi à Kaboul quand un kamikaze s'est fait exploser à proximité du ministère de la Défense, un attentat revendiqué par le groupe État islamique, a-t-on indiqué de source officielle.

Trois autres personnes ont été blessées dans l'explosion, déclenchée dans l'après-midi, à l'heure de pointe de sortie des employés du ministère.

"La plupart des tués et des blessés étaient des civils, mais on ignore quelle était la cible exacte" de l'attaque, a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Najib Danish.

Le groupe État islamique a revendiqué l'attentat via son agence de propagande, Amaq, affirmant que l'assaillant visait un barrage de police près du palais présidentiel.

L'EI, réputé pour ses exactions en Syrie et en Irak, s'est infiltré ces dernières années en Afghanistan, recrutant des militants du Pakistan, d'Afghanistan et des Ouzbeks.

L'EI a toutefois perdu du terrain sous le coup des frappes aériennes américaines et des offensives terrestres de l'armée afghane. Selon l'Otan, il ne compterait plus que 600 à 700 combattants, contre 3.000 début 2016, et 12 de ses principaux chefs ont été tués l'an dernier.

L'EI a revendiqué plusieurs attentats en Afghanistan ces derniers mois, dont la sanglante attaque contre le plus grand hôpital militaire d'Afghanistan en mars à Kaboul, mais les autorités mettent cette dernière revendication en doute et désignent les talibans.

us-ac/klm/ple/pjl