Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

De nouvelles mesures de sécurité pour les vols, mais Garneau reste flou

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a annoncé mardi que des "mesures" ont été mises en place pour assurer la sécurité aérienne, sans préciser quels impacts elles auront sur les passagers.

Le gouvernement fédéral a posé son geste après que Washington, puis Londres, eurent banni des appareils électroniques comme les ordinateurs portables et les tablettes en cabine sur certains vols.

Le ministre Garneau a indiqué qu'il avait "jugé nécessaire" d'implanter "des mesures additionnelles pour assurer la sécurité" sur certains vols en provenance de certains pays à destination du Canada.

Il a refusé de spécifier quelles étaient ces mesures ou encore quels pays étaient concernés, citant des raisons de sécurité.

En revanche, il a signalé que pour le moment, les passagers avaient toujours "la permission d'emmener dans l'avion leurs appareils électroniques".

Le ministre a refusé de dire si les mesures qu'il a évoquées auraient des impacts sur les voyageurs, alors que le congé de Pâques se pointe à l'horizon.

"Je ne vais pas essayer de prédire si les passagers vont s'apercevoir de quelque chose de différent, parce que ça irait dans les détails", a-t-il plaidé.

Le bureau du ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, n'avait pas plus de précisions à offrir sur le sujet, référant les questions à celui du ministre des Transports.

Voir aussi:

Tout sur l'interdiction d'ordinateurs en avion

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.