NOUVELLES
10/04/2017 03:57 EDT

La moitié des milléniaux canadiens regrettent d'avoir acheté une propriété

Hero Images via Getty Images

Milléniaux, souffrez-vous de «regret immobilier» ?

Selon une nouvelle étude, plus de la moitié des milléniaux canadiens souhaitent vendre leur maison parce qu'ils se sentent financièrement pris à la gorge.

De plus, la moitié de ceux qui ne sont pas propriétaires sont convaincus qu'ils n'achèteront jamais de propriété ou doutent en avoir un jour les moyens.

Dans un sondage mené par Angus Reid pour CIBC, 81 pour cent des milléniaux (âgés de 18 à 34 ans) qui possèdent présentement une propriété ont affirmé qu'ils prévoyaient la vendre. Si quelque 40 pour cent d'entre eux prévoient en acheter une plus grande, près des deux tiers - 63 pour cent - sont découragés par le coût élevé de leur hypothèque et les autres frais liés à leur hébergement.

Par ailleurs, 57 pour cent des répondants disent craindre que la hausse imminente des taux d'intérêts fasse en sorte qu'ils ne puissent plus payer leur hypothèque. Plus d'un répondant sur trois a affirmé que la location était «la meilleure option».

En tout, 38 pour cent des milléniaux canadiens ont fait leurs premiers pas sur le marché de l'immobilier. Quarante-deux pour cent d'entre eux louent leur demeure, tandis que 19 pour cent d'entre eux vivent avec leurs parents ou d'autres membres de leur famille.

Une bulle qui n'éclatera jamais?

Malgré les avertissements répétés d'organisations telles que la Banque de Montréal et des plus grands analystes financiers du pays, la majorité des Canadiens refusent de croire que la bulle immobilière risque d'éclater dans un avenir rapproché.

Plus de la moitié (54%) des répondants ont dit croire que le prix des maisons ne baissera jamais et continuera uniquement d'augmenter. Quelque 40 pour cent prévoient quant à eux que les prix baisseront au cours des cinq prochaines années. À peine quatre pour cent des répondants croient que les prix baisseront au cours de la prochaine année.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

LIRE AUSSI:

» De plus en plus de Canadiens quittent Montréal, mais où vont-ils vivre?

» Les 5 meilleures villes canadiennes où les maisons ne coûtent pas une fortune

» Les 10 villes canadiennes où vous aurez le plus d'espace pour 300 000 $


Voir aussi:


INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoLa maison la plus chère du Canada Voyez les images