NOUVELLES
07/04/2017 01:48 EDT | Actualisé 07/04/2017 01:48 EDT

Le pape François renvoie un prêtre qui a volé 300 000 $US

Brian Snyder / Reuters
Father Edward Arsenault, Bishop's Delegate for Sexual Misconduct,speaks to reporters gathered in Manchester, New Hampshire, December 20,2002. Father Arsenault said that Bishop John McCormack, head of theDiocese of New Hampshire, will meet with men who claim they weresexually abused by Father Joseph Birmingham. The meeting will takeplace sometime after Christmas at the request of the alleged victims.REUTERS/Brian SnyderBS/ME

Le pape François a renvoyé un prêtre du New Hampshire qui a été reconnu coupable d'avoir volé 300 000 $US à un hôpital, à un évêque et à la succession d'un collègue décédé.

Le père Edward Arsenault, qui a défendu l'Église de cet État au plus fort du scandale des prêtres pédophiles, avait plaidé coupable en 2014 à trois des cinq accusations de vol qui pesaient contre lui.

Il a été assigné à domicile plus tôt cette semaine et sera admissible à une libération conditionnelle en février 2018.

Le diocèse de Manchester a dit vendredi qu'Arsenault a été chassé de la prêtrise le 29 février.

Les procureurs avaient accusé Arsenault d'avoir facturé à l'Église des repas somptueux et des voyages pour lui et un compagnon. Il avait été reconnu coupable de s'être écrit des chèques

à même la succession d'un prêtre décédé et d'avoir exigé 250 $ US/heure à un hôpital pour des services de consultation fictifs.

Arsenault a occupé plusieurs postes importants au sein du diocèse entre 1999 et 2009, et était le bras droit de l'ancien évêque John McCormack.

Voir aussi:

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les 266 papes depuis Pierre Voyez les images